Appel à candidatures

Arbas ! L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours

Clôture des candidatures le 30.01.2019

 

Initiée par le ministère de la Culture, la résidence d’architectes a été expérimentée en Normandie par Territoires pionniers | Maison de l’architecture – Normandie (Caen) à partir de 2010. Reconnu sur le plan national, ce dispositif a été mené par plusieurs autres Maisons de l’Architecture qui l’ont adapté à des contextes divers. En 2018-2019, 10 résidences d’architectes portées des maisons de l’architecture seront menées en France. Ainsi après une première résidence dans le Lot à Salviac, la Maison de l'Architecture Occitanie - Pyrénées propose à une équipe pluridisciplinaire d epartir à la rencontre du territoire de la commune d'Arbas en Haute-Garonne. 

 

Parmi ces 10 résidences, la Maison de l'Architecture Occitanie - Pyrénées en collaboration avec la Commune d'Arbas, l'URCAUE Occitanie, la DDT 31, l'Association Pays de l'Ours - Adet et le Foyer Rural de la vallée de l'Arbas propose une résidence d'architectes à Arbas (31). Elle invite une équipe pluridisciplinaire composée d'un architecte et d'une personne intervenant dans un autre champ disciplinaire (sociologie, urbanisme, spectacle vivant, photographie, vidéo...) à venir travailler sur les enjeux de développement de cette commune. 

 

L’ambition du duo en résidence sera de détecter les marqueurs du dynamisme de la commune. Pourquoi dans une commune rurale comme Arbas à la dynamique associative réelle, aux atouts culturels évidents, portant tous les marqueurs de la contemporanéité, l’architecture contemporaine est absente ? La résidence est l’opportunité de créer les conditions d’accueil de l’architecture contemporaine à Arbas. Tous les dispositifs de sensibilisation pourront être imaginés : pavillon, scénographie, signalétique, programme de concours pour un bâtiment contemporain… Le duo en résidence dans cette commune, qui a connu des épisodes de son histoire plutôt atypiques et « mouvementés », devra prendre la mesure de la réceptivité et de l’ouverture des habitants aux enjeux contemporains : évolution de l’habitat, sensibilité aux nouvelles énergies, nouvelles pratiques sociales, éducation, culture… La réactivité de la population d’Arbas devient vecteur de médiation pour l’architecture contemporaine.

 

La commune d’Arbas est située dans le Piémont Pyrénéen, en Haute-Garonne, limitrophe du département de l’Ariège, à une altitude comprise entre 380 et 800 mètres. Arbas est connue pour l’engagement de son précédent maire François Arcangeli, architecte, et des élus et habitants de la commune, dans le dispositif de réintroduction de l’ours brun. Depuis plusieurs années, la politique suivie par cette commune suscite des critiques parfois véhémentes. Notons la remuante destinée de cette commune pourtant située au bout d’une vallée en cul de sac qui s’est déjà illustrée au XIXe siècle lors de l’épisode de la Guerre des demoiselles et qui aujourd’hui, attachée à la problématique environnementale, s’inscrit dans un mouvement et des enjeux contemporains.


Retrouvez toutes les conditions de participation et les modalités de sélection à la résidence Arbas ! L'homme qui a vu l'homme, qui a vu l'ours ici

 

La date limite de réception des dossiers de candidature est fixée au mercredi 30 janvier 2019.

 

Vous pouvez consulter l'appel à candiatures national ici.